L’impact collectif ou comment repenser la coopération dans les politiques publiques en France

Date : 10 août 2022 | de 13h à 14h HE

Intervenant·e·s : Matthieu Piegay, Gabriele Caggianese, Myriam Bérubé, Jean-Marie Chapeau

 

Cet événement se déroulera en français.

Les enjeux sociaux, comme la pauvreté, la réussite éducative ou l’accès aux droits sont très complexes à appréhender et nécessitent une action collective bien organisée pour trouver des solutions adaptées. Dans un moment de refonte des politiques sociales en France, l’impact collectif apparaît comme une opportunité pour proposer des changements concrets de gouvernance ou la collaboration et la coopération sont centrales.

Les fondements de l’approche de l’impact collectif reposent sur le fait qu’aucune organisation isolée ne peut parvenir à générer des changements sociaux de grande ampleur. Si l’idée de coordonner les efforts paraît simple en théorie, la mettre en œuvre nécessite la collaboration rigoureuse d’acteurs et d’actrices provenant de différents secteurs.

Venez découvrir le projet d’expérimentation Territoire impact collectif dans 15 collectivités de France : Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Mayotte (département d’outremer), une collaboration entre NiskaSCOP ACCOLADES, Dynamo et Tamarack, grâce au soutien de l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Joignez-vous à Myriam qui s’entretiendra avec les initiateurs et les accompagnateurs de ce projet sur leurs expériences, réflexions et apprentissages quant à cette expérimentation qui propose de façon innovante une adaptation de l’impact collectif, né dans un contexte nord-américain, à la réalité française.

Pour plus d’information :

 

Intervenant·e·s

Matthieu Piegay, fondateur, SCOP AccoladesMatthieu Piegay

Titulaire de plusieurs diplômes en ingénierie sociale, Matthieu Piegay développe une approche de l’action collective motivée par l’envie de transmettre d’innover, d’animer des temps de formation et d’accompagnement.

Son engagement a pour objectif de donner sens et force aux projets servant l’intérêt collectif, avec un regard résolument tourné vers l’avant, ainsi qu’un souci permanent innovation des pratiques et des idées.

Fondateur de la SCOP Accolades en France depuis 2009, Matthieu travaille depuis 2017 comme conseiller en développement collectif au sein de Niska.

L’intervention de Niska vise la transformation d’un système d’activités, afin de passer d’un «collectif d’acteurs» à un «acteur collectif». Elle met l’être humain au centre de ses démarches afin qu’il devienne à la fois auteur ET acteur du développement et de la transformation. Niska est une entreprise dynamique et innovante qui s’inscrit dans le mouvement des organisations apprenantes et de la gouvernance partagée.

 

Gabriele Caggianese, associé - animateur formateur, SCOP AccoladesGabriele Caggianese

Gabriele Caggianese travaille au sein de la SCOP Accolades depuis octobre 2019. Il accompagne des structures dans la conduite du changement et offre du soutien à leur évolution.

La SCOP Accolades est une entreprise collective, sociale et solidaire qui accompagne le développement des individus et des organisations à partir des principes de l’animation participative.

Elle facilite la transformation des organisations vers une plus grande responsabilité sociale et citoyenne et permet à chaque participant.e de s'accomplir, d'être acteur.trice de changements durables et du promouvoir le potentiel d'agir de chacun.e.

Pour Gabriele, changer est une des tâches les plus complexes qu’on puisse confier à l’humanité. Le changement ne s’opère jamais de façon isolée, endogène, il est constamment influencé par des facteurs extérieurs. Nous pouvons en déduire que ce système est donc en déséquilibre perpétuel, tel le mouvement des vagues et des courants dans un océan. Accompagner des structures, des collectifs, des individus au sein d’Accolades représente pour lui « nager ensemble », appréhender collectivement l’entropie de notre monde et remettre l’humain au centre de toutes nos démarches. Son approche s’appuie sur cette fluidité, car si nous apprenons à rester en mouvement, le changement ne deviendra plus un défi, mais toujours une opportunité à saisir.

 

Myriam BerubeMyriam Bérubé, directrice-consultante pour le Québec, Institut Tamarack

Myriam Bérubé est directrice-consultante pour le Québec à l’Institut Tamarack. Passionnée par l’innovation et le développement des communautés, elle entend faire connaître et rayonner la diversité des expériences menées au Québec dans les cinq domaines d’impact de Tamarack (l’impact collectif, l’engagement de la communauté, le leadership collaboratif, l’innovation dans les communautés et l’évaluation d’impact). Elle est convaincue que c’est en apprenant les uns des autres que nous pourrons ensemble accélérer notre efficacité et ainsi accroître notre impact social, voire inspirer d’autres initiatives au-delà de nos frontières.

Avant de se joindre à l’équipe de Tamarack, Myriam a piloté le Projet impact collectif (PIC), une stratégie de réduction de la pauvreté dans les quartiers montréalais, réalisée par Centraide du Grand Montréal et soutenue par un partenariat majeur d’acteurs philanthropiques, publics et communautaires. Cette expérience lui a apporté le savoir pratique nécessaire pour naviguer dans des partenariats complexes et susciter l’engagement d’acteurs diversifiés vers le changement souhaité à l’échelle d’une ville.

 

Jean-Marie ChapeauJean-Marie Chapeau, directeur-consultant Évaluation d’impact, Institut Tamarack

Jean-Marie Chapeau est directeur-consultant Évaluation d’impact à l’Institut Tamarack.

Profondément convaincu que les approches locales et collaboratives sont un levier essentiel dans la résolution d'enjeux sociaux complexes, Jean-Marie s'engage depuis 25 ans dans le développement des communautés et le changement social.

Jean-Marie mobilise son expérience, sa passion et sa curiosité pour promouvoir l’évaluation comme outil d’empowerment dans les collectivités et pour accompagner les individus et les collectifs dans leurs processus d’apprentissage. Il cherche constamment à bâtir des ponts entre les acteurs de changement impliqués dans la recherche de solutions aux enjeux de pauvreté et d’exclusion.

Il a auparavant travaillé chez Centraide du Grand Montréal, dans la mise en œuvre de stratégies et projets d'innovation visant à renforcer les capacités des communautés et des organisations, notamment en mesure d'impact social, en apprentissage stratégique et en développement des compétences organisationnelles. Comme responsable des différents volets d’évaluation et d’apprentissage du Projet impact collectif, une initiative collective visant la réduction de la pauvreté dans les quartiers Montréalais, il a développé l’approche de soutien à l’autoévaluation participative portée par les quartiers.

Diplômé en urbanisme et en gestion des organisations, Jean-Marie a initié, au tournant des années 2000, les toutes premières initiatives d'agriculture urbaine à Montréal, après avoir œuvré quelques années dans le domaine du conseil stratégique et de la prospective en France.

Inscrivez-vous ici